Bourse: ADP I Luxembourg réduit sa participation dans CMT

L’entreprise ADP I Luxembourg a cédé, sur le marché de bloc, 89 000 actions de la Compagnie minière de Touissit (CMT) au prix unitaire de 1 350 dirhams.

Par

Selon un communiqué de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) datant du 13 janvier, ADP I Luxembourg a vendu 89 000 actions de la Compagnie minière Touissit (CMT) au cours unitaire de 1 350 dirhams de la CMT sur le marché de bloc.

« Suite à cette transaction, la société ADP I Luxembourg détient 891 actions de la société CMT, soit 0,05% du capital de ladite société« , poursuit la même source. Avant la cession de ses actions, la compagnie luxembourgeoise détenait 8,87% de société la minière. Les deux actionnaires principaux de la CMT sont toujours OSEAD Maroc Mining (39,36%) et la CIMR (12%).

Réaction négative du marché

En bourse, le titre CMT a perdu 0,13%  de sa valeur lors de la matinée du 16 janvier après une baisse de 2,03% enregistrée le 4 janvier, date de l’annonce de ce désengagement. Le marché réagit donc, défavorablement à cette annonce. Il faut noter que l’action CMT traite actuellement autour de 1 497 dirhams. En 2016, la Compagnie minière de Touissit figurait parmi les plus performantes de la cote. Elle a clôturé l’année sur une nette hausse de 52%, après plusieurs exercices de vaches maigres.

Lire aussi: Mine de Tighza: La BERD accorde un financement de 28 millions d’euros à la CMT

Sur le plan financier, la CMT a porté son chiffre d’affaires à 462 millions de dirhams en 2015 pour des bénéfices nets de l’ordre de 192 millions de dirhams. Des chiffres en deçà de ceux présentés par l’entreprise en 2013, lorsque le résultat net part du groupe avait atteint les 360 millions de dirhams.

CMT tient néanmoins à redresser la barre de ses résultats. Au mois de décembre, la société a annoncé la signature d’un prêt à long terme d’un montant de 28 millions d’euros (299,5 millions de dirhams) auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Ce prêt devrait financer le plan d’investissement de CMT à Tighza, dans la région Meknès-Tafilalet (Moyen-Atlas).