Un présumé homosexuel violenté et filmé par ses agresseurs

La diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo amateur d'agression homophobe par le collectif Aswat a suscité l'émoi. Soupçonné d'homosexualité, un homme a été lynché et passé à tabac par ses agresseurs.

Par

Des scènes bouleversantes. Une vidéo amateur diffusée par le collectif Aswat sur sa page Facebook montre un homme, le visage tuméfié et en sang, filmé par un de ses agresseurs. Le collectif pour la lutte contre la discrimination fondée sur la sexualité et le genre explique que les scènes, qui sont d’une violence extrême, se déroulent dans le Rif. Contactés par Telquel.ma pour connaître la date et les circonstances de cette agression qui a suscité l’émoi dans les réseaux sociaux, le collectif Aswat et l’antenne du CNDH d’Al Hoceïma n’ont pu être joints sur le champ.

Selon la conversation engagée entre un des agresseurs et la victime sur la vidéo, l’on comprend que cette dernière a été lynchée et passée à tabac en raison de son orientation sexuelle, et pour avoir eu de présumés rapports avec un « garçon »« Où as-tu rencontré le garçon pour la première fois ? », demande l’un des agresseurs à l’homme, qui a subi une avalanche de coups. « Dans le café du village », a-t-il répondu. « Est-ce que tu as rencontré d’autres homosexuels », continue l’agresseur. « Non » se défend la victime. Et à l’agresseur de rétorquer : « Regarde dans quel état malheureux tu t’es mis. C’est le sort réservé à ceux qui suivent la voie de l’homosexualité ».

Le collectif Aswat a dénoncé sur sa page « d’autres agressions perpétrées contre des personnes à cause de leur orientation sexuelle ou de leur identité ». Il appelle l’État à « prendre ses responsabilités » pour « protéger les personnes des lynchages et des vindictes populaires ».

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.