La présidente de la région Île-de-France attendue au Maroc

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, est attendue au Maroc pour signer un accord de coopération entre sa région et celle de Casablanca-Settat.

Par

Crédit: Bertrand Guay - AFP

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, accompagnée d’une délégation, est attendue au Maroc ce 7 décembre, pour une visite de deux jours, comme en témoigne son agenda officiel, diffusé sur le site de la région française. A cette occasion, cette dernière devrait s’entretenir avec plusieurs responsables et dirigeants d’entreprises, afin de développer les relations entre le Maroc et la région Île-de-France. « Le développement économique et l’emploi, la recherche et l’innovation, l’éducation et la formation, le développement durable, les énergies renouvelables et la transition énergétique mais aussi l’aménagement du territoire, l’urbanisme et les transports publics », seront ainsi au coeur des discussions, selon un communiqué de l’ambassade de France au Maroc.

Au programme, Valérie Pécresse visitera l’Institut marocain de l’aéronautique, la plate-forme industrielle intégrée de Nouaceur Midparc, et s’entretiendra avec le président du Conseil de région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury. Une signature d’un accord de coopération entre leurs régions respectives, est à l’ordre du jour.

En septembre, Pécresse avait elle-même reçu à Paris, une délégation marocaine avec à sa tête Mustapha Bakkoury. La responsable avait déclaré vouloir mettre sur pied un partenariat fort entre les deux régions. « La première étape c’est évidemment Casablanca, métropole du développement économique du Maroc et une capitale africaine avec un rayonnement qui va au-delà du Maroc », avait-elle ainsi confié.

La présidente de région poursuivra ensuite son séjour marocain à Marrakech pour prendre part aux Assises de la coopération décentralisée franco-marocaine.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains