Mohammed VI est arrivé au Nigeria avec une importante délégation

L'avion royal a atterri à Abuja la capitale nigériane dans la soirée du 1er décembre avec à son bord les conseillers du roi Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui mais aussi une importante délégation ministérielle.

Par

Crédit: MAP
Crédit: MAP

Le roi Mohammed VI accompagné du Prince Moulay Ismail, est arrivé dans la soirée du 1er décembre  à Abuja, pour une visite officielle au Nigeria, troisième étape de la tournée royale  qui a conduit le souverain en Ethiopie et à Madagascar.

Le roi Mohammed VI et le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo. Crédit: MAP
Le roi Mohammed VI et le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo. Crédit: MAP

Il a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja par le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo et des troupes folkloriques nigérianes exécutant des danses et des chants traditionnels souhaitant. A l’entrée du Salon d’honneur, le roi a été salué par le ministre du Territoire de la capitale fédérale, Muhammadu Bello, qui a remis au souverain les clés de la ville d’Abuja, un honneur réservé aux hôtes de marque de cette Cité.

Une imposante délégation marocaine au Nigeria

Pour sa première visite dans ce pays considéré comme la première puissance économique du continent, Mohammed VI est accompagné d’une importante délégation composée notamment de ses conseillers Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui mais également des ministres des Affaires étrangères et de la Salaheddine Mezouar, des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, de l’Economie, Mohamed Boussaid, de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.

Notons que parallèlement à la visite royale dans le pays, un forum d’affaires maroco-nigérian se tient depuis le 30 novembre à Lagos (capitale économique située à 750 km d’Abuja), en présence des représentants des patronats marocain et nigérian, ainsi que de grands groupes et de responsables des deux pays. La délégation marocaine, conduite par la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah-Chaqroun, comprend également les présidents de grands groupes marocains tels que  l’OCP, le GPBM, la SNI, MASEN, la Bourse de Casablanca, Attijariwafa Bank, Marchica Med, l’ONMT, Crédit Agricole du Maroc, BMCE Bank Of Africa, Holmarcom, BCP ou encore l’ONHYM.

Lire aussi : Les enjeux de la visite de Mohammed VI au Nigéria

Retour du Maroc dans l’UA, un «développement bienvenu»

Quelques heures après l’arrivée du roi, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Goeffrey Onyeama a accordé une interview à la MAP dans laquelle il s’est félicité de la décision du Maroc de regagner son siège au sein de l’Union africaine (UA), qualifiant cette décision de «développement bienvenu».

«Le Maroc est un pays important», a souligné le responsable, ajoutant qu’«il n’est pas dans l’intérêt ni de l’Union Africaine ni celui du Maroc que le royaume reste en-dehors de l’organisation continentale». Le Maroc, « un pays qui a atteint un niveau élevé de développement économique, a une grande contribution à apporter aux efforts de développement dans le continent« , a-t-il ajouté.

 

article suivant

Transport, administrations, cafés : le pass vaccinal adopté à partir de ce jeudi 21 octobre (Officiel)