Maroc Numeric Fund investit deux millions de dirhams dans Manageo.ma

Manageo, fournisseur de logiciels d’aide à la gestion pour les TPE et PME, a signé une levée de fonds de deux millions de dirhams auprès de Maroc Numeric Fund.

Par

Technopark de Casablanca - Crédit : DR

Le site Manageo.ma, fournisseur de logiciels spécialisés dans l’aide à la gestion des petites et moyennes entreprises (TPE-PME), a signé une levée de fonds de deux millions de dirhams auprès de Maroc Numeric Fund, apprend-t-on, ce 26 octobre, d’un communiqué du groupe.

Manageo compte à l’heure actuelle une centaine d’entreprises clientes réparties à travers sept villes du royaume. Il envisage à travers cette levée de fonds de devenir « un acteur de référence » au Maroc. « Notre ambition ne s’arrête pas à offrir une solution de gestion. Notre but est de créer une dynamique où nous pourrions fédérer des experts dans les nouvelles technologies, la gestion, la finance et le marketing au service des TPE et des PME » déclare à ce propos Youssef Lemrini, fondateur de Manageo.ma.

Le logiciel fourni permet aux entreprises de se doter d’un outil de gestion « simple, intuitif et performant pour piloter les facettes de leurs activités en temps réel », promet le communiqué. Concrètement chaque entrepreneur pourra, avec ce logiciel, gérer la relation client, la prospection commerciale, la gestion de stock, la gestion de projets, ainsi que les ressources humaines à travers une plate-forme unique.

Créé en 2010 pour financer des start-up marocaines, Maroc Numeric Fund vient ainsi de signer avec Manageo sa seizième prise de participation. Doté d’un capital de départ de 100 millions de dirhams, MNF avait signé auparavant des opérations notables de financement. Des sites comme Soukaffaires ou Peaqock Financials ont eu droit à des enveloppes respectives de 4,5 et 3 millions de dirhams. « Les entreprises éligibles au financement sont des entreprises technologiques qui possèdent entre quelques mois et trois années d’activité et qui aspirent à être les chefs de file dans leurs secteurs d’activité », avait précisé à cet égard Dounia Boumehdi, directrice générale de MITC Capital, société gestionnaire de Maroc Numeric Fund, dans une interview accordée à Telquel.ma.

 

article suivant

[Le Scan] Moudawana : pourquoi une réforme s’impose