Ilyas El Omari appelle à la réconciliation entre les partis politiques

Pour le secrétaire général du PAM, les élections du 7 octobre ont mis fin au clivage gauche/droite

Par

Ilyas El Omari © Yassine Toumi / TELQUEL

Surprenante sortie du secrétaire général du PAM, Ilyas Elomari. Le secrétaire général du parti du tracteur a lancé, dans une tribune publiée le 18 octobre sur le site d’information arabophone Hespress, un appel à la réconciliation. « Malgré tout les obstacles et les provocations, notre volonté au PAM est de rendre facile le courant de la réconciliation avec tout le monde, dans un pays qui accueille tout le monde » a-t-il écrit. Et d’ajouter : « En tant que parti nationaliste, jeune et militant, nous tendons la main à tous et souhaitons laisser derrière nous les brouilles absurdes et la haine aveugle. Nous souhaitons nous diriger vers la reconnaissance mutuelle dans l’intérêt de la nation », poursuit le leader du PAM.

Pour Ilyas El Omari, les élections législatives du 7 octobre ont permis d’établir une nouvelle carte du paysage politique. Le scrutin a mis, selon lui, un terme « aux différents clivages gauche/droite, légitimité politique/historique ». Ces élections permettront, selon le leader du PAM, « d’ouvrir la porte à une nouvelle génération de projets politiques répondant aux besoins et aux attentes des citoyens ». A l’issue du scrutin du 7 octobre, le parti du tracteur a remporté 102 sièges. Un score qui fait du PAM la deuxième force politique à la Chambre des représentants. Suite à l’annonce des résultats provisoires des élections dans la soirée du 7 octobre par le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, le responsable de la communication du parti, Khalid Adnoun, avait annoncé que le PAM n’envisage pas une alliance avec le PJD.