Les syndicats se mobilisent pour la FGD

Alors que la Confédération démocratique du travail (CDT) a appelé officiellement à voter pour la Fédération de gauche démocratique, l’Union marocaine de travail appelle à un vote-sanction contre les partis de la majorité. L'UMT soutient l'alliance menée par Nabila Mounib dans quelques circonscriptions.

Par

Les leaders des trois syndicats (UMT, CDT, FDT)
Les leaders des trois syndicats (UMT, CDT, FDT). Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Les syndicats se mobilisent pour soutenir la FGD à quelques jours du scrutin législatif du 7 octobre. Le 25 septembre, la Confédération démocratique du travail (CDT) avait officiellement appelé ses adhérents à voter pour la Fédération de la gauche démocratique via un communiqué. « Nous n’allons pas seulement voter pour la FGD puisque nos militants sont également présents sur les listes du parti en tant que candidats. Nous comptons également faire campagne sur le terrain avec nos camarades de la FGD » nous révèle Abdelhak Hissan, chargé de communication de la centrale syndicale.

La CDT ne sera pas le seul syndicat à soutenir l’alliance menée par Nabila Mounib, puisque l’Union marocaine du travail a, elle aussi, décidé d’apporter son soutien à la FGD mais dans des circonscriptions bien précises. « Nous avons déjà appelé nos militants à voter contre les partis au gouvernement (…) Nous soutenons des candidats de l’UMT qui se présentent avec d’autres partis de l’opposition et ceux  de la FGD dans des villes, comme Agadir et Mohammedia ». La centrale syndicale n’écarte pas le fait d’accorder un plus grand soutien à la FGD. Des discussions auront lieu entre les deux parties le 30 septembre.

 

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation