Benkirane : "Je continuerai à combattre tahakoum"

Benkirane : "Je continuerai à combattre tahakoum"

Relation entre le gouvernement et les conseillers du roi, soutien indéfectible envers son allié Nabil Benabdellah, le combat contre tahakoum : Benkirane dit tout.

Par

Abdelilah Benkirane. Crédit Rachid Tniouni

Invité au Grand oral des lauréats de Sciences-Po, l’Ecole centrale et Supéléc le 18 septembre, Abdelilah Benkirane est revenu sur la relation du gouvernement avec les conseillers du roi Mohammed VI. « Sa Majesté n’aime pas que l’on parle de ses conseillers », a-t-il confié, en rappelant qu’il avait été poussé à présenter des excuses au début de son mandat quand il avait lui-même évoqué la question. Cette sortie vient suite au communiqué royal contre Nabil Benabdellah, accusé d’avoir visé dans une déclaration le conseiller Fouad Ali El Himma.

Abdelilah Benkirane a, en l’occurrence, témoigné en faveur de son meilleur allié, Nabil Benabdellah, « un leader politique fidèle à son roi et à sa patrie », a-t-il déclaré. Mesuré et sur ses gardes, Benkirane n’a pas hésité néanmoins à envoyé une pic à qui de droit en affirmant qu’il arrêterait de combattre tahakoum le jour où il disparaîtra.

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.