4000 observateurs accrédités pour surveiller les législatives de 2016

4 000 observateurs nationaux et internationaux ont été accrédités pour surveiller les élections du 7 octobre.

Par

Une femme vote dans un bureau de vote au Maroc le 25 novembre 2011 près de Tiflet.
Crédit : A Senna / AFP

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a annoncé lundi 5 septembre, l’accréditation de 4 000 observateurs nationaux et internationaux, chargés de veiller au bon déroulement des élections parlementaires qui se tiendront le 7 octobre au Maroc, rapporte la MAP.

Ces derniers, comprenant notamment 92 étrangers, auront la tâche d’observer la tenue « en toute indépendance et neutralité » des élections, depuis le début de la campagne électorale, jusqu’à la proclamation officielle des résultats, en passant par le jour du scrutin. Chacun d’entre eux se verra remettre des badges et sera soumis à une charte de l’observateur, stipulant les règles fondamentales à respecter.

Le choix des observateurs est le fruit d’une concertation du CNDH, à laquelle participent également quatre membres représentant les autorités gouvernementales chargées de la Justice et des libertés, de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Communication, ainsi qu’un représentant de la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme, d’un représentant de l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption, et enfin de cinq représentants des associations de la société civile, représentées directement au sein du CNDH.

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles