Fawzi Chaabi: « L’expérience du PJD a fait beaucoup de mal aux Marocains »

La course aux têtes d’affiches continue pour les partis politiques. La dernière grosse prise n’est autre que celle du PAM qui a pu attirer dans son giron Fawzi Chaâbi et Asmae Chaâbi.

Par

Faouzi Chaâbi. Crédit : DR

La course aux têtes d’affiches continue pour les partis politiques. La dernière grosse prise n’est autre que celle du PAM qui a pu attirer dans son giron Fawzi Chaâbi et Asmae Chaâbi.

À l’approche des élections, les partis politiques montrent des muscles, en alignant les poids lourds qui porteront haut et fort le message du parti tout en assurant un maximum de voix. Le parti dirigé par Ilyas Elomari a intégré dans ses rangs l’homme d’affaires Fawzi Chaâbi qui va se présenter à Kénitra contre Aziz Rebbah, ministre PJDiste de l’Equipement et du transport. Asmae Chaâbi, maire d’Essaouira entre 2003 et 2009, va se présenter, pour sa part, sous les couleurs du tracteur dans la cité des alizés.

Contacté par Telquel.ma, Fawzi Chaâbi se montre enthousiaste. « Pour moi, seul le PAM peut contrer cette expérience du PJD qui a fait beaucoup de mal aux Marocains et que je n’aimerais pas voir une deuxième fois », nous affirme Fawzi Chaâbi, qui se présentait avant dans les rangs du PPS (Parti du progrès et du socialisme). Les Chaâbi se sentent trahis par la formation de gauche « qui a suivi les islamistes juste pour avoir une place au gouvernement », regrette Fawzi Chaabi. Asmae Chaâbi arborait les couleurs du parti du livre, avant de le quitter pour le PAM.

Si elles sont actées, ces candidatures ne deviendront officielles qu’une fois entérinées par le comité chargé des élections au sein du parti du tracteur.

article suivant

Plus de 90 blessés dans de nouveaux heurts à Jérusalem