Immobilier : les prix baissent mais les ventes n’augmentent pas

Le nombre de transactions de terrains et de biens immobiliers a reculé de 2,1 % en un an.

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

La Banque centrale a publié le 16 août l’indice des prix des actifs immobiliers du deuxième trimestre 2016. En glissement trimestriel (c’est-à-dire le deuxième trimestre comparé au premier trimestre), les prix ont quasi stagné et en glissement annuel (c’est-à-dire le deuxième trimestre 2016 comparé au deuxième trimestre 2015), les prix ont baissé de 0,9 % de manière générale. Dans le détail, le résidentiel enregistre une baisse de 1,1 %, le foncier de 1 % et les locaux commerciaux une hausse de 2 %.

Mais cette baisse n’entraîne pas une hausse du nombre de transactions. En glissement trimestriel celles-ci ont enregistré une légère hausse (+ 1 %) et en glissement annuel une baisse de 2,1 %. Dans le détail, en un an, le nombre de vente a chuté de 7 % pour les biens à usage commerciaux, de 3,2 % pour les terrains et de 1,2 % pour le résidentiel. L’évolution des prix est très différente d’une ville à l’autre.

evolution prix immobilier

 

article suivant

Hakim Benchamach veut en finir avec le populisme qui "porte préjudice à la politique"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.