Boudrika comparaîtra le 1er août devant le tribunal à Casablanca

Une plainte a été déposée par la FRMF suite aux accusations à son encontre de la part de Mohamed Boudrika.

Par

L’ancien président du Raja de Casablanca Mohamed Boudrika comparaît le 1er août devant le tribunal de première instance de Casablanca suite à une plainte déposée par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte le quotidien « Le Matin » dans son édition du mercredi 27 juillet.

Boudrika avait accusé la FRMF d’avoir fait fuiter le contrat du joueur nigérian Michael Babatunde. En réaction, la FRMF a porté l’affaire devant la justice et a demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire. Faouzi Lakjaa, le président de la FRMF, a mis sa démission en jeu, s’il s’avère que la fuite provient de la fédération, d’après Le Matin.