BAD: 3 milliards de dollars pour les "entrepreneuses"

Une enveloppe de trois milliards de dollars a été allouée dans le cadre de Banque africaine de Développement (BAD). Meriem Bensalah-Chaqroun en a convaincu le patron de la BAD.

Par

Meriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a réussi à arracher du concret pour les femmes entrepreneurs. Dans le cadre de la visite au Maroc du président de la Banque africaine de développement, la BAD, Akinwumi Adesina, à l’occasion de la tenue de l’assemblée générale du Fonds « Africa 50 », le 21 juillet dernier, la patronne des patrons n’a pas manqué de souligner « la participation de la femme dans la pérennisation des systèmes économiques en Afrique ».

Cette déclaration s’est suivie d’une réaction immédiate du président de la BAD. En effet, ce dernier a annoncé la création d’un fonds de financement spécifique aux femmes et qui servirait à accompagner l’entrepreneuriat féminin. Il sera doté de 3 milliards de dollars.

Et un rendez-vous a été fixé à Abidjan, en Côte d’Ivoire afin faire le point sur les engagements pris.