À la tête des républicains, Trump espère rassembler

Par

Crédit: AFP

Investi à la tête du Parti républicain, Trump espère rassembler et souder son camp pour affronter sa principale rivale en novembre : Hillary Clinton.

Avant le grand show final de jeudi – discours en prime-time, lâcher de 125.000 ballons dans l’enceinte de Cleveland où sont rassemblés quelque 2.500 délégués -, l’homme d’affaires new-yorkais veut consolider son empire sur un parti que sa candidature a profondément divisé. « Ensemble, nous avons obtenu des résultats historiques, avec le plus grand nombre de voix jamais obtenues dans l’histoire du Parti républicain », a-t-il lancé mardi soir dans un court message vidéo. « Nous devons aller jusqu’au bout ».

Son ancien rival Ted Cruz, le sénateur ultraconservateur du Texas, montera à la tribune. Le discours du champion de la droite religieuse sera scruté avec attention, pour voir jusqu’où il est prêt à aller pour aider le milliardaire à l’emporter. Il devrait, comme nombre d’autres avant lui, user et abuser du seul véritable ciment d’un camp conservateur fragmenté : le rejet de la candidate démocrate, Hillary Clinton.

Hillary Clinton, coupable ou pas ?

« Enfermez-la ! », ont lancé mardi les délégués surchauffés lors d’un discours au vitriol de Chris Christie, gouverneur du New Jersey et ancien procureur fédéral, en forme de réquisitoire contre l’ancienne chef de la diplomatie de Barack Obama. Enumérant les échecs supposés de la diplomatie américaine en Libye, Syrie, Iran, Nigeria, Russie et Chine, Chris Christie a demandé : « Est-elle coupable ou non coupable ? » – Coupable ! », a répondu la salle.

Hillary Clinton tentera de reprendre la main dès la fin de la semaine avec l’annonce attendue de son colistier. Time Kaine, ancien gouverneur de Virginie, est donné favori mais l’incertitude demeure. Ce proche de Barack Obama, qui parle couramment espagnol, dispose d’une solide expérience en affaires étrangères. A partir du lundi 25 juillet, l’épouse de Bill Clinton accaparera à on tour toute l’attention médiatique avec la convention démocrate à Philadelphie (est).

 

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.