Psy auteur du "Gangam style" à Oujda, vraiment?

Une dépêche de la MAP alimente l’ambiguïté autour de la présence et de la prestation du chanteur coréen Psy au festival du Rai qui se tient à Oujda du 16  au 23 juillet.

Par

Confusion autour d’une prestation de Psy, le truculent chanteur coréen et auteur du tube à succès « Gangam style » à Oujda. Dans une dépêche publiée le 18 juillet et intitulé « Concert grandiose de l’excentrique et auteur du « Gangam style », Psy » l’Agence de presse MAP, rapporte que le Festival international du Raï d’Oujda qui  s’est  poursuivi le 17 juillet à Oujda « avec en tête d’affiche le concert de l’excentrique et auteur du célèbre « Gangam style », Psy, qui a enflammé la première méga-soirée du Festival international du Raï d’Oujda, livrant une prestation des plus explosives »

La dépêche ajoute qu’ « avec ses lunettes rondes et sa tenue baroque, le chanteur sud-coréen, de son vrai nom Park Jae-Sang, a mis le public en transe » avec ses différents tubes et qu’il a interprétés comme les fameux « Gentleman » et « Gangam style », « tout en restant fidèle à sa mélodie électro entêtante et sa chorégraphie étonnante« .  Mais l’agence nationale a oublié de mentionner qu’il ne s’agit que d’une prestation du sosie officiel du chanteur coréen comme nous l’explique Salma Akesbi, la responsable communication et presse S & J Event agency qui gère la communication autour de l’événement.

« Si vous voyez sur les affiches et dans les communiqués de  presse annonçant  la prestation de Psy, vous remarquerez qu’il est mentionné « Psy cover », ce qui veut dire qu’il ne s’agit pas du vrai chanteur, mais de son sosie« , nous explique t-elle.

En effet sur l’affiche publiée sur le site de l’événement on lit « Gangnam Style Party by Psy Cover ». Comme l’Agence MAP, cette précision a certainement échappé à plusieurs personnes qui sont tombées dans le panneau.

Hormis Psy, le affiches publiées sur le site du festival annoncent… les français Daft Punk pour le 23 juillet prochain avec la mention « Daft Punk Tribute ». C’était déjà le cas l’année dernière où les spectateurs avaient vu débarquer sur scène de faux Daft Punk.  On se demandait bien ce que viennent faire des chanteurs de K-pop et d’électronique dans un Festival de Raï.

article suivant

États-Unis : Moderna s'apprête à demander l'autorisation d'utilisation de son vaccin anti-Covid-19