La Zambie ne reconnaît plus la RASD

La Zambie vient de retirer sa reconnaissance de la RASD. Une décision officialisée lors d’une rencontre entre le ministre délégué aux Affaires étrangères Nacer Bourita et le Chef de la diplomatie zambienne, Harry Kalaba.

Par

À Rabat le 9 juillet 2016, après sa rencontre avec Nasser Bourita, Harry Kalaba annonce que la Zambie ne reconnaît plus la RASD. Crédit: MAP

La Zambie vient de retirer sa reconnaissance de la RASD. Une décision officialisée lors d’une rencontre entre le ministre délégué aux Affaires étrangères Nacer Bourita et le Chef de la diplomatie zambienne, Harry Kalaba.

 

La Zambie, pays d’Afrique australe de 15 millions d’habitants, vient de retirer sa reconnaissance de la « RASD ». Cette annonce a été faite officiellement lors de la réunion, tenue le 9 juillet, entre le ministre délégué aux Affaires étrangères Nasser Bourita et le chef de la diplomatie zambien Harry Kalaba.

« Cette décision du gouvernement zambien s’inscrit dans la continuité de la décision prise à ce sujet par les autorités zambiennes en 2011. Elle traduit également la volonté du gouvernement zambien de contribuer positivement à la résolution du conflit », peut-on lire dans un communiqué de la diplomatie marocaine publié le 9 juillet.

Le retrait de la reconnaissance de la RASD de la part d’un État africain anglophone est un camouflet pour le front du Polisario, dont les principaux soutiens en Afrique sont des ex-colonies britanniques (Nigéria, Kenya…), et intervient quelques semaines après la visite effectuée par le président rwandais Paul Kagamé au Maroc.