Sahara : Négociations pour le retour de la composante civile de la Minurso

70 membres du personnel civil de la mission onusienne avaient quitté le Maroc au mois de mars.

Par

Crédit : AFP

Une mission technique onusienne se trouvait au Maroc dans le cadre de discussions relatives à la composante civile de la Mission des nations unies au Sahara (Minurso). C’est ce qu’a indiqué le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujjaric lors d’un point de presse tenu le 10 juin.

Dans les rangs de cette mission figure le conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies, le Marocain Jamal Benomar. La chef de la Minurso, Kim Bolduc ainsi que le général major Muhammad Tayyab Azam participent également à ces discussions à en croire nos confrères de Medias24 qui citent des « sources marocaines ».  Selon la même source, ces discussions ont pour objectif de définir les besoins de la Minruso en termes de personnel civil.

Au mois de mars, le Maroc avait réclamé le départ de 84 membres du personnel civil de la mission onusienne après que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, ait qualifié la présence marocaine dans les provinces du Sud d’ « occupation ». Finalement, 70 personnes avaient quitté le territoire marocain. Le 29 avril, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution prorogeant le mandat de la Mission des Nations unies au Sahara. En vertu de ce texte, le mandat de la Minurso a été prolongé jusqu’au mois d’avril 2017. Le texte, adopté par le Conseil de sécurité prévoit également le rétablissement de la mission onusienne dans la plénitude de son mandat. Un délai est même fixé puisque le secrétaire général de l’ONU aura 90 jours pour faire le point sur la réinstauration de la Minurso devant le Conseil de sécurité.

C’est dans le but d’appliquer cette résolution que des discussions que Bolduc, Benomar et Azam discutent avec les responsables marocains.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.