En photos: Casablanca désertée en temps de canicule ramadanesque

Une période de jeûne particulièrement longue, une météo qui fait grimper le mercure. Ramadan 1437 n’est assurément pas le plus aisé pour jeûner. La preuve en images dans les rues désertes de Casablanca.

Par et

La Corniche de Casablanca à 14 heures - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Ramadan 1437 est, scientifiquement parlant, le mois sacré où la période de jeûne quotidienne est la plus longue depuis ces trente dernières années. En effet, le 21 juin, date du solstice d’été, tombe en plein milieu de la période. Jusqu’à cette date médiane, les jours rallongent, avant de progressivement raccourcir. Il faudra attendre 33 ans avant que la durée moyenne entre le Shour et le Ftour soit à nouveau aussi élevée. Au Maroc, cette période atteindra cette année son maximum le 21 juin avec 16 heures et 40 minutes.

S’ils peuvent compter sur leur foi pour composer avec ces jeûnes particulièrement longs, les jeûneurs appréhendent en revanche la chaleur estivale. Lors des premiers jours du ramadan, le mercure a atteint les 43 °C dans les terres, et 33° degrés sur les côtes atlantiques du royaume. Le 8 juin, à 14h, notre photographe a saisi les rues de Casablanca désertée par la canicule, contrastant avec l’effervescence coutumière de la capitale économique.

En face de la porte 13 à Aïn Diab - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

En face de la porte 13 à Aïn Diab – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Cherchez l'âme qui vit - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Cherchez l’âme qui vit – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

L'air marin, pour rafraichir les sens ? - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

L’air marin, pour rafraichir les sens ? – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Brume de chaleur sur la plage d'Ain Diab - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Brume de chaleur sur la plage d’Ain Diab – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Les rares plagistes profitent de l'ombre des parasols - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

Les rares plagistes profitent de l’ombre des parasols – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

La Corniche de Casablanca à 14 heures - Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

La Corniche de Casablanca à 14 heures – Crédits : Yassine Toumi / TelQuel

article suivant

Othman El Ferdaous au chevet des salles de cinéma