We're Muslim, Don't Panic ou le hip-hop en niqab

Les trois danseuses du groupe We're Muslim, Don't Panic font du hip-hop en niqab et Stan Smith pour déconstruire les clichés autour de l'islam.

Par

Longues robes noires satinées, voile recouvrant le bas du visage et Stan Smith blanches aux pieds. We’re Muslim, Don’t Panic est un groupe composé de la chorégraphe et professeur américaine Amirah Sackett et de ses danseuses Iman and Khadijah. Ces deux dernières viennent de Minneapolis, une ville où réside une importante communauté somalienne et musulmane. L’enseignante a eu l’idée de créer cette formation en 2011, en réaction à la loi française qui interdit le port du voile intégral dans la rue.

Dans une récente interview au magazine féministe Bust, elle explique sa démarche qui vise à apporter une narration différente sur l’islam et les femmes voilées. «Oui, les femmes sont oppressées dans le monde musulmans. Les femmes sont oppressées dans le monde entier. Ce sont nos luttes communes» ajoute la militante. La performance est réalisée sur une chanson du rappeur Brother Ali, qui l’a d’ailleurs reprise dans l’un de ses clips.

article suivant

Bouygues et Thalès, derniers candidats au mégaprojet de surveillance de Casablanca