Deux hommes accusés d'homosexualité arrêtés à Guelmim

La gendarmerie royale a arrêté deux homme en «flagrant délit d'homosexualité»  dans la périphérie de la ville de Guelmim.

Par

Crédit : Rachid Tniouni

La gendarmerie royale a arrêté, en milieu de la semaine dernière, deux hommes pris en “flagrant délit”, dans un pick-up de transport de marchandises, dans la périphérie de la ville de Guelmim, nous confie Moudden Maelainine, membre local de l’Association pour la défense des droits humains (ADDH), confirmant des informations relayées par la presse.

Toujours selon la même source, les deux personnes arrêtées ont été placées en garde à vue avant d’être présentées au procureur du roi qui a ordonné l’ouverture d’une enquête. «Nous n’avons pas encore intervenu dans l’affaire. Nous avons besoin de plus de détails sur les circonstances de l’arrestation», poursuit notre source. L’article 489 du code pénal punit l’homosexualité. Il dispose que «les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe sont sanctionnées par une peine allant  de 6 mois à trois ans de prison.» 

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui