L'anglais désormais obligatoire pour soutenir une thèse de doctorat

Les doctorants doivent désormais maîtriser la langue anglaise pour écrire et soutenir leurs thèses.

Par

Des étudiants dans un amphithéâtre
Crédit : DR

La maîtrise de la langue de Shakespeare est désormais un passage obligé pour les doctorants dans les universités marocaines. Dans une circulaire datant du 20 mai et envoyée aux présidents des universités marocaines, le ministère de l’Enseignement supérieur a énuméré les nouvelles conditions à remplir pour soutenir une thèse de doctorat.

Selon cette circulaire, qui entre en vigueur à partir du 1er septembre 2017, le doctorant doit, pour valider sa thèse, avoir publié au moins un article en anglais. Il doit aussi inclure dans sa thèse des références en anglais et en faire un résumé dans ladite langue. Le jour de la soutenance, un des membres du jury doit être un spécialiste de la langue anglaise.

Le ministère appelle les responsables des laboratoires de recherches à respecter cette décision et à la mettre en œuvre. L’objectif de cette mesure est de « relever le niveau de la recherche scientifique dans les universités marocaines », précise la circulaire.

circulaire

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.