Le Chambre correctionnelle de Rabat prononce la décision de relaxe pour Mohamed El Faraa

Un feuilleton judiciaire à rebondissements prend fin : Mohamed El Faraa a été finalement innocenté par la Chambre correctionnelle. De lourdes accusations pesaient sur lui.

Par

Mohamed El Ferraa. Crédit : Aicpress

La Chambre correctionnelle chargée des crimes financiers à Rabat a acquitté, le 11 mai, l’ancien directeur de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) Mohamed El Faraa, ainsi que les autres personnes poursuivies dans cette affaire, selon plusieurs sources médiatiques. L’ancien président du conseil municipal d’Essaouira était poursuivi pour détournement de fonds publics pour un montant qui s’élève à 1,17 milliard de dirhams lorsqu’il tenait les brides de la MGPAP.

Parmi les impliqués dans cette affaire, figurent des dirigeants de sociétés, un homme d’affaires, des fonctionnaires, une notaire, un architecte, un médecin, une enseignante et une déléguée, poursuivis pour « détournement de deniers publics, faux et usage de faux, corruption, abus de confiance, trafic d’influence, blanchiment d’argent et complicité », indiquait le site d’informations  le360.ma en mars.

Mohamed El Faraa a été condamné en avril 2011 à quatre ans d’emprisonnement, dont 30 mois avec sursis, et à une amende de 10.000 dirhams pour dilapidation de deniers publics par la chambre criminelle chargée des crimes financiers de la cour d’appel de Rabat.  En, 2012, la Chambre criminelle a alourdi cette peine d’un an. La Cour de cassation s’est ensuite saisie de l’affaire . Le 6 avril 2016, le représentant du ministère public a sollicité la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel à Rabat pour condamner El Faraa « à des peines proportionnelles à la gravité des infractions élucidées », avait noté le site d’informations H24info.

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.