Catastrophes naturelles: La Banque mondiale prête 200 millions de dollars au Maroc

Le Maroc bénéficie d’un financement de 200 millions de dollars pour améliorer sa préparation aux catastrophes naturelles.

Par

Crédit: AFP

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale vient d’approuver un  prêt de 200 millions de dollars (l’équivalent de 1,9 milliard de dirhams) pour aider le Maroc à se préparer aux catastrophes naturelles. Ce financement récompense les efforts les pouvoirs publics, qui ont abouti à des résultats précis en matière de planification et de gestion des risques de catastrophe naturelle tout en renforçant la capacité du pays à faire face aux coûts des dommages potentiels.

Ce projet vise à introduire une approche globale en combinant réformes institutionnelles, investissements dans la réduction des risques de catastrophe et couverture d’assurance contre ces risques.

«La fréquence et l’intensité croissantes des catastrophes naturelles constituent une menace réelle et actuelle aux progrès du développement dans le monde entier, et le Maroc ne fait pas exception» a souligné à cette occasion Marie Françoise Marie-Nelly, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb. Pour elle, le Maroc s’est engagé à placer la résilience au centre de ses politiques publiques et de ses investissements.

L’opération financera  la mise en place d’un “fonds national de résilience” destiné à promouvoir les investissements dans des projets, à l’échelle nationale et locale, qui aideront le Maroc à anticiper les catastrophes naturelles et à en gérer les effets. Cette initiative sera complétée par la création d’un programme national d’assurance, ayant pour dessein de protéger davantage les habitants, notamment les plus vulnérables et les entreprises contre les catastrophes naturelles.