Lalla Hasna représentera le Maroc à la signature de l'accord de Paris le 22 avril

Lalla Hasna représentera Mohammed VI à la signature officielle de l'accord de Paris le 22 avril à New York.

Par

Alors que le roi Mohammed VI devrait être en visite dans les pays du Golfe, Lalla Hasna, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement qu’elle a mise sur pied, se rendra à New York le 22 avril pour la signature de l’accord de Paris, apprend-t-on de source sûre. Cet accord sur le climat a été signé en novembre dernier à l’issue de la COP 21 qui s’est tenue dans la capitale française.

Il doit entrer en vigueur en 2020. Mais d’ici là, et avant la tenue de la COP 22 à Marrakech, le texte doit encore être approuvé par les Etats. Cette signature officielle se déroule à New York le 22 avril prochain. Au moins 55 Etats, produisant au minimum 55 % des émissions de gaz à effet de serre, doivent le ratifier.

Ensuite, la ratification se déroule différemment selon les institutions de chaque Etat (vote au parlement, décret du chef de l’Etat…) et doit avoir lieu dans les mois qui suivent.

C’est d’ailleurs pour répondre à cet agenda que des négociations ont eu lieu à Paris les 15 et 16 avril. Mais concrètement, ces négociations concernent davantage la COP 22 qui se tiendra à Marrakech que la COP 21 et l’accord qui en a découlé. Comme l’explique la présidence française (présidente de la COP 21), il s’agit en ce moment de « consultations informelles » réunissant une cinquantaine de pays. Leur but, en plus de préparer la réunion de New-York, est de « faciliter la reprise des travaux de la convention en mai à Bonn et à préparer la conférence de Marrakech ».  « De très nombreuses modalités d’application restent à définir », explique le communiqué de l’Elysée repris par l’AFP. Ce sont justement ces modalités qui devront être actées à Marrakech.

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui