Panama papers : La réponse de Richard Attias au journal Le Monde

Richard Attias estime que l'article que lui a consacré le quotidien français met en cause son intégrité.

Par

Richard Attias, crédit: AFP.

Suite à un article du Monde révélant la possession par Richard Attias de sociétés offshores, le publicitaire marocain s’est fendu d’un communiqué, dont Telquel.ma a reçu une copie, dans lequel il estime que l’article en question, intitulé « ‘Panama papers’ : Richard Attias, l’offshore sans complexe », « par déformation ou interprétation des informations qui ont été communiquées, met en cause son intégrité. » Richard Attias menace même « tous les médias qui se feraient l’écho de fausses informations le concernant d’entamer des poursuites judiciaires » à leur encontre.

Signé le 11 avril à Dubaï, lieu de résidence de l’homme d’affaires marocain, le droit de réponse précise que « l’ensemble des sociétés du groupe paient leurs impôts dans le parfait respect des législations des pays où elles sont enregistrées et respectent les normes des pays dans lesquelles elles interviennent. » Richard Attias assure que la filiale créée aux Caraïbes et en Amérique centrale a été dissoute en 2014, sans qu’elle n’eut eu une seule activité, précisant que contrairement à ce qui a été mentionné dans Le Monde, son épouse Cécilia Attias n’en a jamais été actionnaire.

Dans son communiqué, Richard Attias a également tenu à rectifier une information du Monde, selon laquelle il détiendrait la double nationalité : française et marocaine : « Je précise enfin que, contrairement à ce qui est affirmé dans l’article, je ne suis pas franco-marocain. La nationalité marocaine est celle de ma naissance, et je n’ai jamais eu d’autre nationalité. Je ne réside pas non plus en France », a-t-il tenu à préciser.

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.