Cour des comptes : Enquêtes et interpellations en lien avec le rapport de 2013

Au moins deux présidents de communes ont été arrêtés suite à des malversations relevés dans le rapport de la Cour des comptes de 2013.

Par

Le ministre de la justice Mustapha Ramid à la chambre des conseillers. Crédit : Rachid Tniouni

Il aura fallu moins de trois semaines pour que les premières têtes tombent. Le 21 mars, le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid avait ordonné, via un communiqué, l’ouverture de plusieurs enquêtes concernant des malversations ayant entaché la gestion financière de 21 communes territoriales et trois institutions publiques relevées dans le rapport de la cour des comptes de 2013. Selon nos confrères d’Alyaoum24, deux présidents de communes ont été interpellés.

Il s’agit d’un président de commune à El Jadida et un autre à Benslimane, alors qu’un troisième fonctionnaire communal a également été interpellé. Selon Alyaoum24, l’étau se resserre autour d’autres personnes impliquées, au moment où les services de la police judiciaire et ceux de la gendarmerie avaient procédé, dans plusieurs villes du royaume, à l’écoute de plusieurs fonctionnaires dans le cadre de l’enquête ordonnée par le parquet général, en lien avec le rapport de la Cour des comptes.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.