D'Alger, Manuel Valls réitère la position "inchangée" de la France sur le Sahara

En déplacement à Alger pour deux jours, Manuel Valls a réaffirmé la position de la France favorable au Maroc sur la question du Sahara.

Par

Les Premiers ministre français et algérien Manuel Valls et Abdelmalek Sellal. Crédit: Eric Feerberg / AFP

Lors d’un déplacement à Alger pour la 3e réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau, samedi 9 avril, le Premier ministre français Manuel Valls a une nouvelle fois affirmé la position de son pays sur la question du Sahara.

Rappelant que «toute solution doit être trouvée dans le cadre des Nations Unies», Valls a indiqué que la position de la France sur cette question restait «inchangée», selon l’AFP. Présent aux côtés de son homologue le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, Valls a dit «assumer ses responsabilités en tant que membre du Conseil de sécurité», en réponse aux  critiques de journalistes algériens envers la position de la France et  son soutien affiché au Maroc. 

En mars dernier, le porte-parole du le ministère des Affaires étrangères français, Romain Nadal, avait déclaré que le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 constituait «une base sérieuse et crédible pour une solution négociée.»  S’en était suivi une rencontre entre Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères français, et son homologue algérien, Ramtane Lamamra, fin mars  à Alger. Ce dernier n’avait pas manqué d’afficher le traditionnel soutien d’Alger aux séparatistes.