Air Arabia lance deux nouveaux vols : Fès-Toulouse et Marrakech-Pau

Air Arabia a ouvert depuis le 29 mars dernier un vol directe Fès-Toulouse. Sur sa lancée, le 1er avril, elle inaugure une ligne Marrakech-Pau.

Par

Air Arabia. Crédit Air Arabia Maroc

L’aéroport de Fès a rarement connu autant d’affluence que ce 29 mars. Et pour cause. La compagnie marocaine Air Arabia inaugure sa ligne Fès-Toulouse. Et pour l’occasion, Lahcen Hadad, ministre du Tourisme, Mohand Laeanser, président de la région Fès-Meknes, Driss Azami, maire de Fès et Mohamed Ouzzine, vice-président de la région ont donné le coup d’envoi de cette nouvelle desserte.

L’ouverture de cette ligne représente pour la compagnie low cost une réponse aux besoins d’une clientèle qui est amenée à se rendre à dans le sud-ouest de la France, à Toulouse, pour des raisons « estudiantines » ou professionnelles. Les vols entre Fès et Toulouse auront lieu deux fois par semaine, les mardis et samedis. Après Montpellier, Toulouse devient la deuxième destination desservie par Air Arabia Maroc au départ de Fès. En revanche, Toulouse est déjà desservie par la compagnie au départ de Casablanca.

« Nous comptons ainsi poursuivre notre développement selon l’évolution de la demande à la fois sur le marché des loisirs et sur celui des vols professionnels », affirme à ce propos Adel Ali, PDG de Air Arabia.

En effet, le 1er avril prochain, c’est l’aéroport de Pau qui accueillera le 1er vol d’Air Arabia en provenance de Marrakech. « Cette ligne a été sollicitée par la communauté marocaine de Pau. Nous avons alors soumis ce besoin à Air Arabia, laquelle a répondu à notre demande », explique Hervé Turpin, chef de cabinet de la direction générale de la chambre de commerce et d’industrie de Pau.

Dans le futur et en collaboration avec l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Air Arabia Maroc compte développer son réseau en France. La compagnie ambitionne de desservir quatre villes en France à travers des liaisons directes.

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste