Outsourcia ouvre son capital à AfricInvest

Outsourcia, le spécialiste de la relation client et des métiers de l’outsourcing a annoncé la conclusion d’un partenariat capitalistique avec AfricInvest.

Par

Youssef Chraïbi Crédit: Toumi/Telquel

L’opérateur marocain spécialisé dans la gestion de la relation client et les métiers de l’outsourcing annonce l’ouverture de son capital à AfricInvest, un gestionnaire de fonds de capital investissement panafricain. Ce dernier a investi dans l’entreprise marocaine à travers son fonds Maghreb Private Equity III doté de plus de 115 millions d’euros.

Ce qui motive cette opération, c’est le besoin en financement que demande la nouvelle phase de croissance qu’entame Outsourcia. Youssef Chraibi, son fondateur et président-directeur général,  précise dans un communiqué diffusé à l’occasion « qu’après 13 années de forte croissance organique autofinancée, Outsourcia a choisi d’intensifier sa stratégie de croissance externe en vue d’étendre sa présence géographique et de développer son expertise en Europe et en Afrique en s’alliant à un partenaire financier leader dans la région».

De son côté, AfricInvest voit en Outsourcia un investissement à fort potentiel. L’entreprise emploie actuellement plus de 900 collaborateurs sur 9 sites dans différents pays. Elle dispose de 5 sites au Maroc, 2 en France. En 2015, l’entreprise a réalisé deux nouvelles implantations une à Madagascar et la dernière en date au Niger en décembre 2015. Elle dispose d’un portefeuille client comptant plus d’une trentaine de références, dont Aquarelle, Carrefour, M6 Boutique, Mister Auto (Groupe PSA) Showroomprivé, Vente-Privée… L’entreprise commence à peine son développement vers le marché africain. « Le marché européen de l’outsourcing possède encore un large potentiel de développement. En outre, l’Afrique subsaharienne, présente une opportunité effective pour Outsourcia, qui pourra s’appuyer sur l’infrastructure et l’expérience d’AfricInvest dans le continent», affirme Brahim El Jai, associé au sein d’AfricInvest.

Les contours de ce partenariat capitalistique restent toutefois «confidentiels »  indique le PDG de Outsourcia contacté par Telquel.ma. Il précise néanmoins  qu’il s’agit d’« une prise de participation minoritaire » et que le management de l’entreprise marocaine « garde le contrôle de la direction ».