Des pianistes de stature internationale en compétition au Maroc

Six pianistes étrangers s’affrontent lors du concours international de piano de l’Orchestre philharmonique du Maroc.

Par

Le Sud-coréen David Jae-Weon Huh lors de la démi-finale du 22 mars. Crédit : OPM.

Six pianistes étrangers s’affrontent lors du concours international de piano de l’Orchestre philharmonique du Maroc.

« D’habitude, ce sont les Marocains qui vont à l’étranger pour gagner un concours. Là, c’est l’inverse », constate, heureux, Farid Bensaïd, fondateur de l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM). Tous les ans, il organise un concours international de piano. La seizième édition se déroule entre le 21 et le 26 mars.

Les 21 et 22 mars six candidats se sont affrontés lors de demi-finales, tenues au Rialto, à Casablanca. Chacun s’est défendu avec un concerto imposé et un solo librement choisi. Trois ont été retenus : Lukas Okros de Georgie, David Jae-Weon Huh de Corée du Sud et le Polonais Krzysztof Ksiazek.

Lukas Okros de Georgie, participera à la finale du concours. Crédit : OPM.

Lukas Okros de Georgie, participera à la finale du concours. Crédit : OPM.

Le 25 mars, ces trois finalistes s’affronteront sur la scène du théâtre Mohammed V de Rabat. Les Casablancais pourront les écouter de nouveau au Rialto le lendemain. Le public et l’orchestre pourront aussi décerner leur prix. Pour sa part, Farid Bensaïd a déjà son préféré… dont il préfère taire le nom.

« Nous sommes heureux parce que ces pianistes deviennent des ambassadeurs du Maroc », nous raconte-t-il. Le premier violon de l’orchestre nous explique aussi que cette compétition est devenue « un concours fétiche ». Ainsi, plusieurs jeunes pianistes l’ont remportée avant de gagner le premier prix de concours des plus prestigieux (le Reine Elizabeth ou le Krainev par exemple).

A partir de l’année prochaine, le concours aura une année sur deux, en alternance, une édition piano et une édition violon.

Le Polonais Krzystof Ksiazek, 24 ans, lors de la demi-finale du 22 mars. Crédit : OPM.

Le Polonais Krzystof Ksiazek, 24 ans, lors de la demi-finale du 22 mars. Crédit : OPM.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.