Samir : La liquidation judiciaire prononcée

Le tribunal de commerce de Casablanca a prononcé la liquidation judiciaire de la Samir faute de mettre en œuvre le règlement à l'amiable  demandé par le raffineur.

Par

Une raffinerie de la Samir. Crédit: DR
Une raffinerie de la Samir. Crédit: DR

Ce lundi 21 mars 2016, le monde des affaires attendait avec intérêt la décision du tribunal de commerce de Casablanca à propos de l’Affaire Samir.  Le juge a finalement prononcé la liquidation judiciaire du raffineur. Une décision qui intervient après le refus du règlement à l’amiable par le président du tribunal de commerce, justifié par les conclusions d’une expertise qui a fait état de difficultés financières de la société. Contacté par Telquel.ma, l’avocat du raffineur, Me Abdelkébir Tabih, s’est refusé à tout commentaire. A la question de savoir si la société entend faire appel , l’avocat botte en touche : « j’attends les instructions de mes clients (Samir, ndlr) ». Toujours est-il que le tribunal a autorisé une continuation de l’activité de la raffinerie, à l’arrêt depuis août 2015, pour une durée de trois mois. Une période durant laquelle l’entreprise pourrait chercher une alternative ou peut-être même un repreneur.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.