CFC : La composante immobilière prend du retard

Initialement fixée au 31 mars prochain, la date de remise des dossiers de soumission au projet de développement de programmes immobiliers résidentiels au sein de la Place financière de Casablanca vient d’être reportée pour le 20 avril 2016.

Par

Crédit: DR

Alors que les premiers bureaux et appartements de la place financière devaient être livrés au plus tard début 2016, l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (Auda) vient de reporter au 20 avril prochain, la date de remise des dossiers de soumission au projet Casa Anfa.

La filiale du groupe CDG qui développe les programmes immobiliers résidentiels au sein de la Place financière de Casablanca, avait initialement fixé au 31 mars la date de dépôts des dossiers. L’appel d’offres concerne l’acquisition du foncier et le développement de programme immobiliers résidentiels au sein de la Place financière de Casablanca (CFC).

Il faut rappeler que c’est en 2011 que la CDG, l’Auda et le CFC ont scellé un protocole d’accord concernant la plateforme immobilière destinée à accueillir la future Place financière. Le projet prend du retard par rapport à l’échéancier prévu.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains