L'artiste tunisien Mohamed Amine Abassi exposé à Casablanca

Le photographe expose sa série intitulée « Éloquence des racines » à la Fondation Alliances.

La quatrième édition de La Chambre Claire met à l’honneur le travail de l’artiste tunisien Mohamed Amine Abassi, premier lauréat non-marocain de ce programme lancé en 2013. Il a été sélectionné par un jury composé entre autres de l’artiste Hicham Benohoud, du critique Mohamed Rachdi et des galeristes Hassan Sefrioui et Nawal Slaoui. « Particulièrement sensible à la culture visuelle dont le printemps arabe a révélé l’importance, Mohamed Amine Abassi, autodidacte de trente ans, aborde la photographie de paysage à la manière du portrait humain », explique un communiqué de la Fondation. « Mais l’artiste a choisi de braquer son objectif sur un tout autre champ et se retire du cadre urbain pour se laisser apaiser par les courbes et les reliefs de la campagne tunisienne », poursuit la même source. A trente ans, cet ancien bassiste dans un groupe de metal, commence à se faire connaitre en dehors des frontières de son pays natal. Il est aussi exposé en ce moment à l’Institut des Cultures d’Islam à Paris, avec sa série « Regards posés. Hammams de la Médina de Tunis ». A découvrir à la Fondation Alliances jusqu’au 10 juin.

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.