Le Maroc accueillera bientôt un centre d’études sur l’eau dans le monde arabe

La ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a annoncé la création prochaine d’un centre d’études et de recherches sur l’eau dans le monde arabe.

Par

Charafat Afilal
Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l'Eau -Crédit : Yassine Toumi

Présente au Caire au Conseil arabe de l’eau, la ministre déléguée chargée de l’eau, Charafat Afilal a annoncé la création du Centre Mohammed VI des études et recherches sur l’eau dans le monde arabe, au Maroc, rapporte la MAP. « Ce centre sera un espace de recherches, d’échanges et de partage des compétences scientifiques, de l’expertise technique et d’expériences nationales dans les domaines d’exploration des ressources hydriques et leur évaluation », a indiqué la ministre. Outre l’élaboration de plans d’aménagement des installations, la mobilisation des eaux de surfaces et souterraines, leur gestion et leur préservation seront à l’étude dans ce centre.

Charafat Afilal a ajouté que ce Centre contribuera à « définir les politiques publiques en vue de faire face aux défis actuels et à venir, et surmonter les contraintes liées à l’eau. » Un rapport de l’Institut mondial des ressources (World Ressources Institute) faisait écho, en septembre dernier, d’une situation préoccupante pour le Maroc. Le royaume figurait parmi les 33 pays les plus menacés de manque d’eau, d’ici 2040.

Selon la ministre, l’Ecole Hassaniya des Travaux Publics (EHTP) de Casablanca qui va accueillir ce Centre a consacré une superficie d’environ un hectare pour la construction de son siège permanent. Cette dernière n’a toutefois pas précisé le montant des investissements alloués à ce nouveau centre ni dévoilé l’échéance de sa mise en fonction.

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise