Le point sur la régionalisation du système éducatif

Où en est le chantier de la régionalisation dans le système éducatif ? Rachid Belmokhtar a fait le point le 22 février au siège du ministère de l’éducation nationale à Rabat.

Par

Rachid Benmokhtar. Crédit: Rachid Tniouni
Rachid Benmokhtar. Crédit: Rachid Tniouni

Initié en 2015, le chantier de la mise en place de la régionalisation avancée dans le système éducatif est en marche. Dorénavant on passera de 16 à 12 académies régionales pour l’éducation et la formation (AREF). Au cours d’un point presse tenu le 22 février, le ministre de l’éducation Rachid Belmokhtar a indiqué que « les AREF seront opérationnelles à partir du 08 février 2016 ». Une commission centrale a été mise en place pour le lancement et le suivi de la création des AREF. Leurs budgets pour l’année 2016 ont été élaborés de manière proactive par le ministère. Pour ce qui est des montants, le ministre n’a pas évoqué de budget global.

« Nous allons répartir les budgets des académies de manière équitable selon les spécificités de chaque région. Avec cette réforme, je dirai qu’il y aura l’accroissement des coûts au niveau des postes de chefs de services et de divisions» explique-t-il sans donner plus de détails. Avec la nouvelle structuralisation du système éducatif, les 12 AREF et 82 directions provinciales (anciennes délégations) compteront 57 divisions et 804 services contre 37 divisions et 478 services sous l’ancien modèle, a indiqué Abdelali Akraba le directeur des affaires juridiques et des litiges au ministère. Les nouvelles structures administratives vont concerner le suivi et la communication des travaux des conseils d’administrations, le soutien social ou encore l’unité régionale d’examen des dispositions prises par les services de l’administration.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre