Un Turc porte plainte contre sa femme pour insulte à Erdogan

Il a enregistré les injures de sa femme comme preuve avant de saisir la justice .

Par

Erdogan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan. Crédit : DR

Exaspéré d’entendre sa femme maudire Recep Tayyip Erdogan à chaque apparition télévisée, un chauffeur de camion turc a officiellement porté plainte contre son épouse pour insulte au président, a rapporté le 21 février le journal pro-gouvernemental Yeni Safak sur son site internet.

Ali D., 40 ans, qui a épousé G.D il y a trois ans, n’avait cessé de demander à sa femme d’arrêter d’agonir d’injures le président. Enervée à son tour, son épouse l’a alors défié : « enregistre-moi et porte plainte officiellement ». Ce qu’il a fait, enregistrant les « insultes » de sa femme, comme preuves à verser au dossier, avant de déposer plainte à Izmir.

« Même si c’était mon père, je porterai plainte »

« Je n’avais pas cessé de l’avertir, de lui demander pourquoi elle faisait ça. Notre président est quelqu’un de bien et a fait de bonnes choses pour la Turquie », a expliqué Ali D. à Yeni Safak. Mais, a-t-il expliqué, sa femme a continué à invectiver le chef de l’Etat ou à changer de chaîne dès qu’il apparaissait à la télévision.

Depuis son élection à la présidence en août 2014, M. Erdogan, dont les détracteurs dénoncent régulièrement la dérive autoritaire, a multiplié les poursuites pour « insultes », visant aussi bien artistes et journalistes que simples particuliers. « Même si c’était mon père qui jure ou insulte le président, je ne le pardonnerai pas et je porterais plainte », a encore assuré Ali D.

La femme du chauffeur routier, âgé de 38 ans, s’est elle aussi tourné vers la justice: pour demander le divorce.

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise