Al Adl wal Ihssane rejoint la grève du 24 février

Al Adl appelle à prioriser "la logique et la sagesse dans la gestion des dossiers sociaux".

Par

Les rangs des syndicalistes se renforcent. Le pôle syndical d’Al Adl Wal Ilhssane a déclaré sa participation à la grève nationale du mercredi 24 février annoncé auparavant par les centrales syndicales contre le projet gouvernemental de la réforme des retraites. Le syndicat d’Al Adl Wal Ilhassane a appelé à « prioriser la logique et la sagesse dans la gestion des dossiers sociaux, dans un communiqué officiel publié mercredi 23 février« .

Les syndicalistes de la Jamaâ ont exprimé leur solidarité avec  » les ouvriers marocains dans leurs revendications légitimes pour la justice sociale, et la dignité humaine « , en affirmant leur  » positionnement permanent du coté du peuple et des pauvres, et leur soutien à toutes les souches sociales qui risquent de perdre leur acquis sociaux historiques « , apprend-t-on du communiqué.

Lire aussi : Benkirane : « La réforme de la retraite passera même si les syndicats la contestent »

Le syndicat d’Al Adl a également dénoncé « les décisions de Makhzen » ce dernier tente selon le communiqué de «  promouvoir l’illusion de la stabilité et du respect des libertés politiques et syndicales, défit et menace les indignés, sans donner des réponses concrètes à leurs revendications légitimes « .

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques