Raissouni critique la décision des Emirats de créer un ministère du Bonheur

Le membre du MUR Ahmed Raissouni se moque de l'annonce de création des ministères du bonheur et de la tolérance aux Émirats et souhaite que ce pays s'investisse plus dans la liberté d'expression.

Par

Le membre du MUR, Ahmed Raissouni.

L’annonce faite le 8 février par le vice-président et président du Conseil des ministres émirati Cheikh Ben Rachid Al Maktoum à propos de la création de ministères du bonheur et de la tolérance a fait de nombreux critiques auquel s’est joint le membre du MUR, Ahmed Raissouni. Visiblement mécontent de cette annonce, Raissouni a dénoncé  l’initiative sur sa page facebook. « Cette idée amusante de l’un des plus grands pays arabes trouve son inspiration chez la Grèce antique qui créait un Dieu pour le bonheur, un Dieu pour l’amour… Avec cette décision, les ministres qui écoperont de ces ministères seront propulsés au rang de dieux du bonheur et de la tolérance ». 

La critique de Raissouni ne s’arrête pas la. Il tance les Émirats en interpelant le pays sur sa politique… de détention. « Dans mon sommeil j’ai rêvé que le ministre du bonheur a ordonné à ce que tous les détenus soient libérés de prison afin d’endiguer l’oppression et de rendre ces prisonniers plus heureux ainsi que les membres de leur famille », a-t-il déclaré. Sur le ministre de la tolérance, Raissouni écrit : « le ministre de la tolérance a redonné la nationalité émiratie à tous ceux qui l’avaient perdu et ont été démis de leurs fonctions. Et a même ordonné à ce qu’il y ait la liberté d’expression dans les quatre coins du pays. L’État est devenu tolérant avec tous ceux qui expriment des opinions différentes » .

article suivant

Agression d'une élève à Khouribga : après une vague de soutien au professeur, le père retire sa plainte

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.