L’imam slaoui ayant critiqué les Rifains, relevé de ses fonctions

Quelques jours après avoir lié le séisme d’Al Hoceima aux pêchés de certains « Rifains », l’imam Yahya Mdaghri a été suspendu par le ministère des Habous

Par

Crédit: Capture d'écran Youtube

Le ministère des Habous et des affaires islamique a décidé de suspendre définitivement le cheikh Yahya Mdaghir, l’imam de la mosquée Hamza Ibn Abd Almouttalib de Salé après avoir lié les tremblements de terre survenus récemment dans le nord aux pêché de certains « Rifains qui vivent de revenus illicites », rapporte le site Hespress.com

La décision de relever l’imam Yahya Mdaghri de ses fonctions a été prise après une rencontre entre le ministre des Habous et Mohamed Boutarbouch, président du conseil des Oulémas de Salé.

Rappelons que l’imam controversé avait déclaré, lors du prêche du vendredi 29 janvier, que les tremblements de terre survenus dans le nord étaient « une punition divine contre les populations du Rif, dont certains se sont noyés dans le vice et les drogues », avant de se rétracter et d’affirmer ne pas avoir visé toute la population rifaine, mais seulement les barons de la drogue.

Des figures du salafisme marocain avaient demandé de ne pas alimenter la polémique. C’est le cas de l’ex-détenu Hassan Kettani, qui a estimé qu’ « il ne fallait pas sortir les propos de l’imam Yahya Mdaghri de son contexte ». Joint à plusieurs fois par nos soins, le ministère des Habous et des Affaires islamiques n’a pas pu être joint dans l’immédiat pour détailler les sanctions prises.