1,4 milliard de dirhams pour le secteur automobile et aéronautique

Le Maroc a signé de gros contrats d'investissements d'une valeur de 1,4 milliard pour la production d'équipements automobile et aéronautique. 

Par

Crédit: AFP

Seize contrats d’investissements industriels d’un montant global de 1,4 milliard de dirhams ont été signés mardi 2 février à Rabat par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, Abdelouahed Kabbaj,  président du Fonds Hassan II pour le développement économique et social et plusieurs directeurs d’entreprises industrielles, selon MAP. Ces contrats  qui concernent 11 projets dans  le secteur automobile, 4 dans l’aéronautique et un dans l’électronique, devraient permettre de créer 4100  emplois et générer 2,8 milliards de chiffre d’affaires à l’export à l’horizon 2020, selon la même source qui ne précise pas le nom des entreprises concernées.

Il s’agit d’investissements de création ou d’extension qui couvrent  notamment, des métiers diversifiés de la chaine de valeur automobile et  aéronautique, à savoir la production de pare-brises, confection de housses,  câblage automobile et aéronautique. Ils viennent renforcer les écosystèmes qui  se déploient dans ces secteurs.

13 % des capitaux d’investissement sont d’origine tunisienne

La répartition régionale des projets d’investissement en termes de montant  d’investissement fait ressortir la prédominance de la région Tanger-Tétouan-Al  Hoceima avec 46 % des projets, suivie de la région Rabat-Salé-Kénitra (45 %)  et de Casablanca-Settat (9 %).

En termes d’emplois, le secteur automobile générera 89 % des emplois  prévus, suivi par l’aéronautique, 9 % et l’électronique 2 %.

Suivant l’origine du capital, la France s’accapare la part du lion avec 36 % du total du montant des investissements, suivie par l’Allemagne (30 %), les  Etats-Unis (14 %), la Tunisie (13 %), l’Espagne (6 %) et les Emirats Arabes  Unis (1 %)

Depuis le lancement du du  Plan c’accélération industrielle en avril 2014, 52 contrats d’investissement dans  les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, d’un montant global de 4,4 milliards de dirhams ont été conclus dans le cadre de l’appui du Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Ils permettront, à terme, la création de  14 110 emplois et généreront un chiffre d’affaires de 9,84 milliards de dirhams.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.