Le Maroc, pays africain le moins risqué pour les investisseurs d'après Coface

Le cabinet Coface maintient la note A4 pour évaluer le Maroc en matière de risques.

Par

Crédit : Ricardo Bofill/Wikipedia.

En ce début d’année, Coface a réévalué le risque pour les investisseurs de s’installer dans les différents pays de la planète. Le Maroc est encore noté A4. D’après Coface, c’est donc l’État le plus sûr du continent. D’après le cabinet d’experts, les points forts du royaume sont sa position géographique (proche du marché européen), sa stratégie de montée de gamme et de diversification de la production (automobile, aéronautique, électronique, offshoring, chimie, pharmacie, textile, agroalimentaire…), sa politique de stabilité macroéconomique et la stabilité politique.

Coface remarque le recul du déficit. Le cabinet estime que « le déficit public se réduirait significativement en 2016 », grâce notamment au faible niveau des prix des hydrocarbures qui va pouvoir favoriser la poursuite de la réforme des subventions qui a permis une économie de 31 milliards de dirhams en 2015 soit 3 % du PIB.

A l’inverse, Coface déplore plusieurs points faibles : une économie très dépendante des performances du secteur agricole, d’importantes disparités sociales et régionales, le taux de pauvreté élevé (bien qu’en baisse) ou encore la faiblesse de la productivité et de la compétitivité et le taux de chômage élevé.

comparaison coface

article suivant

L'éducation et le foncier prochaines cibles du programme de coopération Compact II

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.