Chantage royal : la justice française rejette la demande d'invalidation des enregistrements

La justice française a validé les enregistrements effectués par l’avocat Hicham Naciri  lors de ses rencontres avec Eric Laurent et Catherine Graciet.

Par

La chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris a rendu, le 26 janvier, sa décision concernant la validité des enregistrements audio soumis par l’avocat du roi, Hicham Naciri, à la justice française. Ces enregistrements ont été pris lors des rencontres entre Naciri et les journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet les 21 et 27 août 2015. Ils révélaient  la teneur de la conversation entre l’avocat et les deux journalistes.

Une conversation durant laquelle il a été évoqué une transaction financière entre les deux journalistes et le palais. Les avocats d’Eric Laurent et de Catherine Graciet avaient déposé le 15 décembre dernier une requête en nullité.

 

 

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.