Ilyass El Omari sur toutes les lèvres au lancement du Congrès du PAM – Telquel.ma

Ilyass El Omari sur toutes les lèvres au lancement du Congrès du PAM

Le PAM tranche ce week-end le nom de son chef qui aura à affronter Benkirane lors de cette année électorale. El Omari part favori. Ambiance.

Par , et

Ilyass El Omari au 3e Congrès du PAM. Crédit: Yassine Toumi

Près de 3.500 congressistes des 12 régions du Maroc se sont donnés rendez-vous à Bouznika au 3e Congrès du PAM (Parti authenticité et modernité, PAM) ce samedi 23 janvier pour élire leur futur secrétaire général, alors que l’on dit Ilyass El Omari, homme fort de la formation et actuel numéro 2, fortement pressenti pour prendre les rênes du tracteur lors de cette année électorale.

Les militants du PAM ont vu les choses en grand: méchoui pour tous, organisation aux petits oignons, logistique moderne comprenant notamment des caméra-grues et des intervenants s’exprimant en arabe, anglais, français et espagnol étaient au rendez-vous, a-t-on constaté sur place.

Dans les couloirs, un seul nom raisonne en boucle: celui d’Ilyass El Omari, pressenti pour succéder à Mustapha Bakkoury actuel secrétaire général de la formation. Cela étant, les dès ne sont pas encore jetés, et Ahmed Akchichine, Fatim-Zahra Mansouri, Mustapha Bakkoury ou encore Abdellatif Ouahbi pourraient créer la surprise. En effet, selon nos observations, les congressistes se tâtent toujours et ne livrent pas leur préférence en attendant les résultats de l’élection du conseil national, qui  devrait avoir lieu dans la nuit du samedi ou dimanche matin. Cela d’autant plus qu’une pétition circule parmi des militants, avec pour objectif de barrer la route à El Omari. Le fin mot de l’histoire ne sera donc connu que dimanche 24 janvier, au courant ou en fin de journée.

Benkirane grand absent

La liste des présents au Congrès est comme d’habitude un indicateur des sympathies et des rivalités partisanes. Côté scène politique, les principaux chefs de partis étaient là : Hamid Chabat (Istiqlal), Nabil Benabdellah (PPS), Mohamed Sajid (UC), Driss Lachgar (Usfp), Mohand Laenser (MP). En mission, Salaheddine Mezouar (RNI) s’est fait représenter par Boussaid. Parmi les personnalités présentes remarquées, citons le cheikh salafiste Abou Hafs (PRV) ou encore le syndicaliste Miloudi Moukharik.

Le plus intéressant demeure les absents: Le PJD était représenté à minima, avec la présence du ministre Lahcen Daoudi alors que Abdelilah Benkirane avait été convié. La mouvance islamiste Al Adl Wal Ihssane a brillé aussi par son absence de même que les trois partis de la gauche PSU, PADS et CNI.

Lors de cette journée d’ouverture publique du Congrès, le PAM a finalement tranché sa nouvelle position idéologique : la social-démocratie. « Nous devions répondre à une question cruciale: qui sommes-nous? Après les débats, nous avons conclu au choix d’une identité: la social démocratie », a déclaré Mohamed Cheikh Biadillah, président du comité préparatoire du Congrès. Le tracteur, qui naviguait entre modernité et la notion très large d' »authenticité » se pare donc de rouge, son toutefois changer son logo bleu. La question que tout le monde se pose demeure elle basique: Ilyass El Omari prendra-t-il le volant de son tracteur, véritable machine électorale perçue comme le principal adversaire des islamistes au gouvernement.

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

Crédit: Y. Toumi

article suivant

Une enquête parlementaire pour déterminer les "vrais responsables" des retards des projets d'Al Hoceima ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.