El Khamlichi : « La religiosité importée de l’orient déstabilise la paix sociale »

Le directeur de Dar Al Hadith Al Hassania, estime que les imams des mosquées se se confrontent pas à la réalité sociale.

Par

Ahmed El Khamlichi. Crédit : DR

Dans un long entretien accordé au quotidien arabophone « Al Massae » le 18 janvier, le directeur de Dar Al Hadith Al Hassania Ahmed Khamlichi a déclaré que « la religiosité importée au Maroc déstabilise la paix sociale dans le pays« . « Plusieurs Marocains rejoignent des établissements d’enseignement au Moyen-Orient et reviennent avec les croyances et les discours qu’ils ont appris là-bas » explique-t-il, ajoutant que le Maroc ne pratique aucune censure sur les imprimés religieux qui rentrent au pays.

Ahmed El Khamlichi a affirmé que «  les imams dans les mosquées n’ont toujours pas pu se confronter à la réalité telle qu’elle est, et produire un discours qui influence la vie sociale des gens « . « dans le monde musulman la culture traditionnelle domine toujours, les orateurs comme les auditeurs préfèrent le discours traditionnel (…) il faut du temps pour qu’une culture liée à la réalité vécue murit » renchérit le directeur de Dar Al Hadith Al Hassania.

Khamlichi a appelé aussi au « dialogue entre les différentes opinions » sur la question de l’héritage, lui qui avait déclaré le 28 novembre 2015 à sur Telquel.ma que « L’héritage ne doit pas obéir à une fatwa ou un avis de personnes ».

Lire aussi  : El Khamlichi : « L’héritage ne doit pas obéir à une fatwa ou un avis de personnes »

article suivant

Nasser Zafzafi accuse un témoin de trafic de drogues et annonce une grève de la faim

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.