Une vidéo en stop motion pour dénoncer Daech

Deux artistes syriens réalisent un court métrage pour dénoncer les exactions de l'État islamique en Syrie.

Par

Fade To Black. C’est le titre d’un court-métrage en stop-motion  décrivant la série de changements imposés très rapidement par Daech à la population de Raqqa.

Une ville de Raqqa qui est au centre de l’action puisque l’un des réalisateurs, Amer Albrazawi en est originaire. « Un jour, nous n’avions plus le droit de fumer. Le jour suivant, les filles et les garçons ne pouvaient plus sortir ensemble dans la rue. Le mois d’après, à l’école, les filles ont été séparées des garçons, puis elles ont dû porter le hidjab [voile islamique]. […] Je suis musulman, mais tout cela est très inhabituel pour moi » raconte le réalisateur sur   le site de la chaîne américaine PBS.

Pour Amer Albarzawi, qui a coréalisé le court métrage avec l’actrice syrienne Farah Preasley, « il est plus que jamais essentiel que les artistes syriens créent, pour que l’histoire et la culture syriennes continuent à vivre  ».


 

 

article suivant

Corruption en Espagne : Rajoy assailli par l'opposition et ses alliés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.