Un élu PAM suspendu pour une histoire de "deux sous"

L’élu PAM El Hou Marbouh s’est attaqué à des journalistes évoquant, lui aussi, les fameux « deux sous » de retraites pour les parlementaires

Par

Le parti de l’authenticité et de la modernité (PAM), a décidé de geler l’adhésion de élu parlementaire El Hou Marbouh, suite à ses propos, lors de la journée d’étude organisée dans la chambre des conseillers au sujet du « statut des retraites des élus parlementaires ». L’élu du PAM s’est attaqué aux journalistes de la presse digitale présents dans la salle, en les qualifiant de « journalistes non patriotes » qui « agissent contre les intérêts de la nation« .

El Hou Marbouh a demandé aux journalistes « de parachever leur patriotisme en s’inscrivant dans les listes électorales« , avant de déclarer que les retraites des élus parlementaires ne valent que « deux sous« .  Pour rappel, la pension parlementaire est de 1 000 dirhams pour chaque année passée dans l’hémicycle selon une source au sein du parlement. Le plafond de cette pension étant de 20 000 dirhams mensuels. Cela signifie que même si un élu a passé, par exemple, 32 ans au parlement, il verra sa pension limitée à 20 000 dirhams par mois.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.