Berrechid : Enterrée vivante, une vieille dame décède à l'hôpital

Une vieille dame a failli être enterrée vivante. Transportée d'urgence du cimetière, elle a rendu son dernier souffle à l'hôpital.

Par

DR

L’histoire a fait le tour de la toile ce week end : une vieille dame a failli être enterrée par erreur samedi 9 janvier à Berrechid alors qu’elle était toujours vivante. Tarik Mahboub, son fils, a annoncé le11 janvier au micro du site d’information Alyaoum24 qu’elle est décédée.

Au cours de son témoignage, le fils est revenu sur les péripéties de cette sordide histoire. « Elle était malade diabétique, on l’a transporté à une clinique à Casablanca où on nous a annoncé qu’elle agonisait et qu’il valait mieux qu’elle rentre chez elle pour mourir en paix » explique le fils de la défunte au site d’informations.

Une fois à Berrechid, la famille voyait que la vieille dame était toujours en vie. Ils ont alors contacté deux médecins «  le premier ne répondait pas, la deuxième a refusé de se déplacer du coup on a fait appel à une infirmière  » dit-il. L’infirmière a affirmé à la famille qu’elle était décédée. « Elle nous a signé un papier de décès », poursuit la même source.

La famille a entamé alors les toilettes mortuaires, elle a été enveloppée de son linceul mais une fois dans l’ambulance elle a commencé à bouger. « Son cœur battait, puis il s’est arrêté  » raconte son fils. Arrivée au cimetière, alors que ses proches ont effectué la prière mortuaire, elle a recommencé à bouger. «  On lui a découvert le visage et elle respirait. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital EL Ghazi à Berrechid mais faute de matériel respiratoires nécessaire, on l’a transporté à un hôpital à Settat où elle est décédé » raconte tristement Tarik Mahboub.

article suivant

Felipe VI : "Nos relations avec le Maroc sont stratégiques"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.