Banque mondiale : 300 millions de dollars au Maroc pour la « croissance verte»

La Banque mondiale vient d’octroyer un nouveau prêt de 300 millions de dollars au Maroc afin de financer la «croissance verte».

Par

la banque mondiale
Crédit : DR

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale (BM) a décidé, le 18 décembre à Washington, l’octroi d’un nouveau prêt de 300 millions de dollars destiné à contribuer au financement de la stratégie de croissance verte adoptée par le Maroc.

Il s’agit de la deuxième opération d’un programme conçu pour faciliter le passage du royaume à une économie à faible intensité de carbone, indique un communiqué de la BM relayé par l’agence de presse MAP. Ce prêt, qui soutient des politiques de développement (PPD) pour une croissance verte solidaire, est axé sur des mesures « visant à protéger l’environnement et à préserver les moyens de subsistance des populations les plus vulnérables » selon l’institution de Bretton Woods.

Le PPD actuel financera des initiatives visant à améliorer la viabilité de ces secteurs et à assurer leur avenir à long terme. Dans l’agriculture, par exemple, le programme s’attache à promouvoir une meilleure gestion des eaux souterraines, la préservation des sols et la communication d’informations météorologiques plus utiles aux agriculteurs La même source indique, en outre, que les politiques soutenues visent aussi à préserver les ressources halieutiques pour assurer la viabilité continue du secteur de la pêche traditionnelle.