Bourse des valeurs de Casablanca

Les sociétés étrangères désertent la Bourse de Casablanca

Lors du 3e trimestre de cette année, les sociétés internationales se sont placées davantage en tant que vendeurs qu’acheteurs. Cela dénote d’un manque d’intérêt qui ne cesse de s’accentuer au fil des mois.

Par

Toumi/Telquel

Les investisseurs internationaux affichent peu d’intérêt vis-à-vis du marché boursier Casablancais. Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient de faire état du famélique engouement des sociétés étrangères quant il s’agit d’investir sur le marché central de la place de Casablanca.

Lors du 3e trimestre de cette année, les sociétés internationales se sont placées davantage en tant que vendeurs qu’acheteurs. Concrètement, le volume des achats réalisé par les sociétés internationales a chuté de 47% au cours du 3e trimestre de cette année par rapport à la même période une année auparavant pour ressortir à seulement 721,37 millions de dirhams (contre 1,4 milliard de dirhams au 3e trimestre 2014). A l’inverse, le volume des ventes opérées par les sociétés étrangères a grimpé de 82% pour s’afficher à 1,2 milliard de dirhams au terme du 3e trimestre de 2015.

Pis, même les investisseurs locaux n’ont pas réussi à équilibrer la balance. Les achats réalisés par les sociétés marocaines, les OPCVM et les particuliers ont également baissé, respectivement, de 9, 11 et 34%. In fine, le volume global des transactions au terme du 3e trimestre de cette année s’est adjugé à 4,7 milliards de dirhams contre près de 6 milliards de dirhams enregistrés au cours du 3e trimestre de 2014, soit un repli de 20%.

Démutualisation, cet espoir

Cette méforme n’est qu’un maux parmi pleins d’autres dont souffrent la Bourse de Casablanca depuis des années déjà. Les équipes de Karim Hajji, DG de la Place en ont pleinement conscience. D’après nos informations, le staff de Hajji travaille actuellement sur une nouvelle « feuille de route ». «Les objectifs stratégique de la Bourse ont été révisés et recentrés sur nos missions. Ils seront exposés ainsi que le bilan de nos réalisations lors d’une prochaine conférence de presse qui déclinera notre stratégie aux média», nous a confié une source proche du dossier.

Le directeur général de la Bourse nous a confirmé cette information sans vouloir pour autant donné plus de détails. Il reste à voir si l’ouverture du capital de la Place sera de bonne augure pour les différents acteurs du marché, comme le promettent aussi bien le ministre des Finances, Mohamed Boussaid que le DG de la Bourse.

article suivant

Uber revient au Maroc en achetant Careem pour 3,1 milliards de dollars

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.