Quand une comparaison Erdogan/Gollum tourne à l'affaire d'Etat

En postant un cliché potache sur le président Erdogan, un médecin turc ne pensait pas faire autant parler de lui. Aujourd'hui, la justice turc se saisit de l'affaire.

Par

Peut-on se moquer ouvertement du président turc et le comparer au personnage de Gollum ? C’est une question que se pose actuellement la justice turque. L’affaire remonte à octobre dernier. Le 15 octobre précisément, un médecin turc publie sur le réseau social Twitter un photomontage osé, présentant d’un côté Gollum, célèbre personnage de la mythique trilogie « Le Seigneur des anneaux » et le président turc Recep Tayip Erdogan. Loin d’être réputé pour son autodérision, le président turc a porté plainte contre le médecin. Ce dernier a été arrêté dans l’hôpital où il exerce et inculpé pour «  insulte au chef de l’Etat » avant d’être licencié, nous rapporte l’AFP.

Avant son procès, la justice turque doit enquêter, très sérieusement, sur le caractère insultant d’une telle comparaison. Cette dernière a confié à cinq experts la lourde tâche de lire et d’analyser la célèbre trilogie pour mieux se prononcer…

Quoiqu’il en soit, le médecin turc à l’origine de cette blague a d’ores et dejà trouvé un allié de poids en la personne de Peter Jackson, le réalisateur de la saga. Ce dernier, dans une conversation relayée par Le Journal du Geek a tenu à embellir le personnage de Gollum, pour mieux défendre la cause du médecin :

« Si ces images sont la cause de ce procès, nous pouvons dire catégoriquement qu’aucune d’entre elles ne représentent le personnage nommé Gollum. Toutes ces images représentent le personnage nommé Smeagol. Smeagol est joyeux, c’est un personnage adorable. Smeagol ne ment pas, n’essaye pas de manipuler les autres. Il n’est pas diabolique ou perfide. Ce trait de personnalité est propre à Gollum, qui ne doit pas être confondu avec Smeagol. Smeagol ne rêve pas de tyranniser les plus faibles. Ce n’est pas une petite brute. Dans les faits, il est adorable. C’est pourquoi tous les spectateurs du monde ont adoré ce personnage. »

Voici le montage incriminé, partagé à l’époque par un autre utilisateur de Twitter :

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.